Encyclhautpays

L'encyclopédie des hauts pays d'Artois

Accueil
Thèmes
Chronologie
Contacts
Archives
Communes

 

Fleury Célestin-Sulpice (1742-1790)

 

Coupelle-Vieille peut s’enorgueillir d’avoir produit le seul député paysan des Etats Généraux de 1789, en la personne de Célestin-Sulpice Fleury. Ce dernier est né à Fief en 1742 et ce n’est qu’en 1781 qu’il s’installe dans le village, lorsqu’il reprend une ferme du comte d’Egmont, seigneur du lieu. En 1784, il prend à bail la ferme de la Traxène. C’est peut-être un homme des lumières. Esprit cultivé, il s’essaie à la poésie et fit édifier dans la cour de sa ferme un ..colombier, droit qui était réservé, comme on sait, à la noblesse.  Il était aussi un agriculteur avisé.

1789 fut l’année du destin. Il participe à la rédaction de cahiers de doléances de la paroisse de Coupelle, en est élu député. Il monte à Saint-Pol, à l’assemblée du bailliage, s’y fait remarquer et est désigné pour l’assemblée provinciale. Le 25 avril, il est élu troisième député du Tiers-Etat pour la province d’Artois et compte parmi ces collègues un certain Robespierre.

Le 5 mai, il participe, en habit noir, à l’inauguration des Etats Généraux à Versailles. Il suit de près les événements. Le 20 juin 1789, il est parmi les signataires du fameux Serment de Jeu de Paume où il jure, comme les autres, de donner une constitution à la France.

Son action à l’Assemblée est relativement effacée, mais on sait qu’il s’occupa de quelques affaires locales, notamment en 1790. Il peut intervenir ainsi dans la nomination d’un certain Macaire pour le poste de receveur du district.

Célestin meurt le 29 novembre 1790, à Paris, en l’hôtel Bertin, de la rue Saint-Guillaume. Il fut enterré à Saint-Sulpice. Il laissait une veuve, native de Créquy et chargée de trois enfants en bas âge.

A souligner que le fils Jean-Baptiste sera cultivateur avisé, maire de Coupelle-Vieille, conseiller d’arrondissement et même conseiller général de 1848 à 1852. Il professait des idées républicaines. 

D’après Courtin Pierre, Bulletin Historique du Haut-Pays, n° 20, 1980